TENERIFE EST TRAIL RUNNING

TOUTE L’ANNÉE

Tenerife, c’est bien plus que du soleil et de la plage, c’est un paradis pour le trail et cela grâce à la réunion à très peu de kilomètres, de l’altitude, des sentiers magiques, des terrains variés et d’un climat fabuleux pour ce sport. C’est définitivement un endroit parfait pour s’entraîner à tout moment de l’année.

Pour votre plaisir, nous vous proposons 5 itinéraires de moyenne distance avec des dénivelés considérables qui vous feront découvrir différentes zones de l’île.

LOGO OTR

De plus, grâce à la technologie de l’application Open Trail Races, tous les parcours peuvent être effectués à tout moment en mode compétitif. Automatiquement, cette application validera que vous avez effectué l’intégralité du parcours et vous classera dans le classement. Cela donnera sûrement un plus à votre entraînement si ce que vous recherchez est un entraînement de qualité.

Site du tourisme de Ténérife

ITINÉRAIRES DE TRAIL RUNNING DE MOYENNE DISTANCE À TÉNÉRIFE

Las Cañadas – Guajara – Parador

Distance totale: 16,4 km

Gain d’altitude: 800 m.

Point de départ et arrivée: Aparcamiento del teleférico

Altitude minimale: 2135 m.

Altitude maximale: 2715 m.

Description du parcours

Las Cañadas, Alto Guajara, Parador

Données generales:

  • Kilomètres : 16,40 km
  • Dénivelé cumulé : 1600m
  • Dénivelé positif : 800m
  • Dénivelé négatif : 800m
  • Altitude maximale : 2 715 m
  • Altitude minimale : 2 135 m
  • Type : circuit en boucle
  • Difficulté : moyenne (pour les coureurs de montagne)
  • Point de départ : Parkings devant le Téléphérique (situés sur la gauche après avoir passé l’entrée du Téléphérique)
  • Coordonnées : 28.253840877821762, -16.62426330362431
  • Lieux que nous visitons : Las Cañadas, Montaña Guajara, 7 Cañadas
  • Températures : en hiver elles peuvent descendre en dessous de 5º au point de départ (et même en dessous de zéro si c’est la nuit). Les jours ensoleillés, nous aurons beaucoup de rayonnement solaire aux heures centrales de la journée.
  • Points d’eau : aucun.

Matériel:

  • Chaussures et vêtements adaptés à la course en montagne.
  • Veste, bonnet et gants s’il fait froid.
  • Casquette et/ou lunettes de soleil si le temps est découvert.
  • 1,5 litre d’eau
  • De la nourriture
  • Mobile

Descriptif du parcours :

Parcours attractif pour s’entraîner en altitude, on évolue entre 2100-2700m. Il allie variété : montée exigeante, parties techniques, autres parties de course facile et dénivelé.

Nous monterons au « balcon du Teide » (Alto de Guajara), peut-être l’endroit avec les meilleures vues et des vues panoramiques sur une grande partie du parc national du Teide et de la partie sud de l’île. Au sommet, à 2715m, vous verrez la grandeur du lieu et combien nous pouvons être petits en tant qu’individu.

La première partie traverse la partie inférieure de Las Cañadas del Teide, plus précisément 5 kilomètres plats et le long d’un large chemin (idéal pour s’entraîner en altitude et donc s’acclimater avant de commencer la montée). De là, nous devrons faire une montée d’environ 600m d’altitude. Au sommet, vous profiterez de superbes vues et d’un panorama à 360 degrés. Puis vous descendez l’autre versant vers El Parador, cette descente est en grande partie technique. Enfin, il y a 4 kilomètres de sentier jusqu’à la zone de départ.

Curiosité:

La princesse Guanche Guajara fait partie des légendes de Tenerife. La légende explique que la princesse Guajara, après avoir perdu son bien-aimé Tinguaro lors de la bataille d’Aguere, se rendit dans la montagne et après avoir erré longtemps, elle se jeta dans le vide depuis une montagne. Cette montagne est celle qui reçoit aujourd’hui le nom d’Alto de Guajara.

Détail du parcours:

KM 0 – Nous commençons le voyage en partant du parking à cet endroit, en suivant le chemin n°16, le long d’un chemin de terre. À notre droite, Montaña Majúa. Derrière nous, le téléphérique du Teide. Nous suivons le chemin de terre, en gardant toujours la montagne Guajara à l’horizon. Vous devez suivre la piste et les indications du Sentier n°16 jusqu’au kilomètre 4,5. Cette piste est également connue sous le nom de « Pista Sanatorio ». Ces 5 premiers kilomètres vous aideront à vous acclimater à l’altitude.

KM 4,9 – Nous quittons le Sentier des 7 Cañadas et prenons à droite le « Sentier n° 5 » pour monter à la Degollada de Guajara, en passant par la Cañada de La Mareta. Commencez la montée vers l’Alto, essayez de garder un bon rythme, vous pouvez courir un peu dans certaines sections et le reste marcher.

KM 6,1 – La montée se termine et nous arrivons à La Degollada, au carrefour des sentiers nous prenons celui de droite, le GR-131. Nous continuons sur environ 400m à travers une zone plus ou moins plate, ils vous permettront de récupérer et de reprendre votre souffle pour l’autre partie de l’ascension.

KM 6,5 – En traversant des sentiers, nous empruntons le Sentier n°15 qui monte jusqu’à l’Alto de Guajara. Ce sera le dernier tronçon en montée, mais celui avec le dénivelé le plus élevé, dont vous remarquerez sûrement qu’il coûte plus cher d’avancer et que les jambes sont plus lâches.

KM 8 – Il y a un détour à droite et un panneau avec des indications « Alto Guajara (Pas de sortie) ». La route est un aller-retour ici. Nous approchons du point culminant et revenons par ce même chemin.

KM 8,2 – Alto de Guajara. Bienvenue au « Balcón del Teide », ne soyez pas pressé et contemplez le paysage. N’oubliez pas de prendre des photos puis de les partager et de montrer la beauté de l’environnement.

KM 8,4 – Vous revenez au carrefour précédent, prenez maintenant le chemin opposé, celui de droite, avec les indications « Parador por degollada de Ucanca » (Sentier n°31). De là, il y aura une descente technique à 2130m. Soyez prudent dans certaines marches, où vous devez marcher pour ne pas tomber.

Dans cette région, si vous êtes venu au milieu ou à la fin du printemps, et avec un peu de chance, vous verrez une sorte de petit arbuste à fleur pourpre, il s’agit de la Violeta del Teide (endémique de la région). Normalement, la zone sera clôturée pour la protéger.

KM 9,9 – Degollada de Ucanca, il y a un carrefour de sentiers. Prendre celui de droite, indications « Parador Sendero nº 31 »

KM 11,2 – La descente se termine et nous arrivons à la Pista de 7 Cañadas, continuez le long du chemin en face vers le Parador (Cañada Blanca)

KM 12 – Parador Nacional, vous devez continuer dans la même direction, toujours avec le Teide en face et le Parador à droite, vous traversez le parking, dans la rue continuez sur 100m. Sur la droite, vous verrez des panneaux et le début d’un sentier. Nous empruntons ce Sentier n°19 avec les indications « Teleférico (téléphérique) ». Les 4 prochains kilomètres se feront sur un chemin plat ou avec une légère montée, sans croisements ni pertes.

KM 16,1 – Le chemin se termine et vous êtes sur la piste du Sanatorio, la piste au début, continuez à gauche et vous arriverez au point de départ.

KM 16,4 – FIN

Environnement:

L’Alto de Guajara ou montagne Guajara est une montagne qui, avec ses 2715 m d’altitude, est le plus haut sommet de celles qui constituent l’amphithéâtre naturel de Las Cañadas del Teide.

La violette du Teide (Viola cheiranthifolia) est une espèce d’arbuste appartenant à la famille des violettes. Il est endémique de l’île de Tenerife et ne pousse que dans le parc national du Teide, entre 2 500 et 3 700 m d’altitude (en particulier dans les hautes terres de Guajara et les pentes du Teide). Sa floraison a lieu entre le milieu et la fin du printemps. La violette du Teide est la plante à fleurs la plus haute de toute l’Espagne, elle peut même être vue dans le cratère du Teide lui-même.

Tajinaste del Teide. Aux îles Canaries il existe une grande variété de tajinastes qui font partie du genre Echium, c’est un buisson sans branches avec une forme semblable à une lance qui peut atteindre 3 m de hauteur. Le rouge est endémique et ne se trouve que dans le parc national du Teide, d’où son nom de tajinaste rouge du Teide. Il fleurit au printemps (à partir de mai), période à laquelle il y a un contraste de couleurs entre les tons sombres de la lave et le rouge du tajinaste en fleur.

Parador de Las Cañadas del Teide. Hôtel situé dans le parc national, d’où vous pourrez profiter des vues magnifiques offertes par un paysage si particulier, le volcan, la caldeira de Cahorra et la Montaña Blanca. Il appartient à « Paradores de Turismo », une chaîne hôtelière publique espagnole qui gère de nombreux hôtels répartis dans toute l’Espagne. Les établissements sont situés dans des bâtiments emblématiques ou des lieux remarquables sélectionnés pour leur intérêt historique, artistique ou culturel.

http://parador-de-canadas-del-teide.la-orotava.hotel-tenerife.net/es/
https://www.parador.es/es/paradores/parador-de-las-canadas-del-teide

Recommandations :

Gardez à l’esprit que c’est l’une des régions les plus froides de l’île.
Dans l’Alto de Guajara, le vent peut être fort et réduire la sensation thermique.
On peut trouver la zone enneigée ou glacée.

Comment aller là?

  • Véhicule privé. Selon l’endroit où l’on se trouve sur l’île, on peut remonter plusieurs routes.
  • Transports en commun (vérifiez pourquoi il peut y avoir des changements) :
    • Ligne 348 depuis Puerto de la Cruz (avec un seul départ tôt le matin) Elle s’arrête à la station de base du téléphérique. Le retour s’effectue vers 16h00 depuis la station de base du téléphérique, en empruntant le même chemin en sens inverse. https://titsa.com/index.php/tus-guaguas/lineas-y-horarios/linea-348
    • La ligne 342 de Costa Adeje, à Playa de las Américas (avec un seul départ tôt le matin) pour se rendre aux Cañadas del Teide, s’arrête à la station de base du téléphérique. Le retour s’effectue vers 15h30 depuis la station de départ du téléphérique, en empruntant le même chemin en sens inverse. https://titsa.com/index.php/tus-guaguas/lineas-y-horarios/linea-342

Los Silos – Erjos – Monte del Agua

Distance totale: 15,8 km

Gain d’altitude: 970 m.

Point de départ et arrivée: Los Silos

Altitude minimale: 105 m.

Altitude maximale: 1035 m.

Description du parcours

Los Silos – Erjos – Monte del Agua

Données generales:

  • Kilomètres : 15,80 Km
  • Dénivelé cumulé : 1.940m
  • Dénivelé positif : 970m
  • Dénivelé négatif : 970m
  • Altitude maximale : 1 035 m
  • Altitude minimale : 105m
  • Type : circuit en boucle
  • Difficulté : moyenne (pour les coureurs de montagne)
  • Point de départ : Plaza de La Cruz (centre / centre historique de Los Silos)
  • Coordonnées : 28.365448512700386, -16.817421961298844
  • Lieux que nous visitons : Los Silos, Cuevas Negras, Erjos, Monte del Agua, Las Moradas
  • Températures : agréables en hiver (peut-être certains jours très froids au-dessus de 10º dans la partie supérieure). Peut-être chaud dans la partie inférieure certains jours spécifiques de l’été.
  • Points d’eau : possibilité d’acheter dans un bar/cafétéria ou boutique à Erjos (s’ils sont ouverts pendant leurs horaires)

Matériel:

  • Chaussures et vêtements adaptés à la course en montagne.
  • Veste / Coupe-vent s’il fait un peu froid ou peut pleuvoir.
  • Casquette et/ou lunettes de soleil si le temps est découvert.
  • 1,5 litre d’eau.
  • De la nourriture.
  • Mobile.

Descriptif du parcours:

Tour pour connaître un morceau du parc rural de Teno, depuis la ville de Los Silos, deux des meilleurs sentiers commencent: Cuevas Negras et Las Moradas, qui doivent leur nom aux anciens hameaux au milieu de la municipalité et qui étaient habités il y a des décennies.

Vous remonterez le sentier Cuevas Negras en un peu plus de 5 kilomètres, avec plus de 900m de positif. Ensuite, il y aura quelques kilomètres de course le long de la piste de Monte del Agua, pour finir par une bonne descente jusqu’au point de départ (descente par Las Moradas). Un parcours de 15 kilomètres parfait pour s’entraîner à une montée exigeante, pour pouvoir récupérer de la montée, puis affronter une descente semi-longue, où vous trouverez des zones techniques et caillouteuses.

Parcours idéal pour s’entrainer en séries en montée (faire des étirements à rythmes doux pour récupérer) ou pour en effectuer une à allure constante sur 5kms.

Détail du parcours:

KM 0 – Nous commençons dans le Caso de Los Silos. L’itinéraire consiste à suivre le sentier PR 53 jusqu’à Erjos (kilomètre 5). Le premier 1,4 kilomètre se déroule sur asphalte puis sur une route cimentée, toujours en montée mais lisse, cela vous aidera à vous échauffer.

KM 0,1 – Traverser la route principale et continuer tout droit dans la rue.

KM 0,2 – Continuer à gauche le long de la rue, en direction de « Cuevas Negras ». Ajoutez que le chemin à droite sera l’endroit où nous reviendrons.

KM 0,7 – Sur votre droite, vous verrez les anciennes laveuses.

KM 1.4 – On quitte la route bétonnée pour prendre le chemin qui se trouve en face (un peu à gauche). Maintenant, avec l’effort, une difficile montée commence.

KM 2 – Dans cette zone d’ici, vous verrez sur le côté gauche (vers votre dos) la falaise qui donne son nom à Cuevas Negras. L’érosion a laissé un cachet impressionnant et il n’est pas étonnant que certains Guanches aient choisi cet endroit pour vivre.

KM 2,5 – Vous passez devant les maisons abandonnées de Cuevas Negras. Au carrefour, allez tout droit, direction « Erjos »

KM 5 – Vous arrivez au bourg d’Erjos, continuez 100m le long de l’asphalte puis tournez à droite le long de la ruelle, puis encore à droite (suivre les panneaux PR) Vous pouvez aller à gauche pour voir le centre de cette petite ville.

KM 5.2 – Après avoir quitté quelques maisons, vous arrivez sur un chemin de terre, vous devez continuer à droite, indications « Las Portelas », PR 52/54. De là, nous devons suivre le PR 52 Las Portelas, puis plus tard descendre le PR 54 Las Moradas. Le chemin monte maintenant un peu pour rejoindre la piste de Montaña del Agua.

KM 5.7 – La montée se termine, maintenant à droite le long de la large piste, en direction de « Las Portelas ». Maintenant 3,7 kilomètres sur le chemin de terre pour récupérer les jambes, vous courrez confortablement à travers cette montagne verte et humide.

KM 6,5 – Vous verrez une petite corniche sur la droite avec un plancher en bois, vous pouvez vous approcher de ce point de vue.

KM 9,3 – Quitter la piste et prendre le chemin à droite, PR 54 « Las Moradas », ce chemin est propice à la course à pied.

KM 10,7 – Carrefour, continuer à gauche sur le large chemin (PR 54 « Las Moradas »)

KM 11,3 – Quitter la large route et prendre le chemin à droite qui descend (PR 54 « Las Moradas »). La première partie est bonne pour la course à pied, mais vous entrerez ensuite dans une zone plus technique et caillouteuse, idéale pour entraîner les compétences d’un bon spécialiste de la descente. En descendant, vous passez d’un chemin couvert de végétation à un chemin ouvert où vous pourrez profiter de la vue sur cet endroit.

KM 13,7 – Vous traversez le Caserío de Las Moradas, il ne reste plus que quelques maisons abandonnées, mais elles ont leur charme.

KM 15,4 – Le sentier se termine et continue le long de la route en ciment en direction de Los Silos

KM 15,7 – FIN

Environnement:

Parc rural de Teno: Tenerife abrite l’un de ses grands trésors naturels dans le nord-ouest. Le massif du Teno, l’une des trois plus anciennes formations rocheuses de l’île, a forgé pendant des millions d’années des ravins vertigineux et de profondes forêts de lauriers qui évoquent les époques préhistoriques. Buenavista, Santiago del Teide, El Tanque et Los Silos composent ce parc.

Caserío de Cuevas Negras: Dans le passé, il servait de lien entre Los Silos et le sud, devenant plus tard une route royale pour relier la ville à Erjos. Au cours du siècle dernier, une soixantaine de personnes dédiées aux activités agricoles, d’élevage et forestières sont venues y résider. Aujourd’hui, la ferme est engloutie par la végétation.

Caserío de Las Moradas: Ancien hameau habité jusqu’à la première moitié du 20ème siècle avec des fermes d’exploitation agricole et d’élevage. À ce jour, il est difficile d’imaginer quelqu’un y vivre, en raison de son lien compliqué avec les principales populations.

Monte del agua (mont d’eau): Une vaste forêt de Monteverde avec laurier et bruyère fayal. Il s’étend sur les cours supérieurs et les sources des ravins de Los Cochinos, Bucarón et Cuevas Negras.

Blanchisserie à Los Silos: Buanderie avec éviers dans laquelle les habitants de Los Silos lavaient leurs vêtements à l’aide de l’eau du ravin.

Recommandations:

Vous devez être attentif aux indications lorsque vous arrivez à Erjos, car il y a plusieurs rues et carrefours, il est donc facile de sortir de l’itinéraire indiqué.
La partie supérieure du parcours traverse une zone fraîche et ombragée, tandis que la partie inférieure initiale et finale sont les zones où il peut y avoir plus de chaleur et d’humidité. Attention particulière si la journée est chaude et ensoleillée.

Comment aller là?

La Caldera – Crucita – Montaña Limón

Distance totale: 18 km

Gain d’altitude: 1200 m.

Point de départ et arrivée: Área recreativa de La Orotava (La Caldera)

Altitude minimale: 1190 m.

Altitude maximale: 2240 m.

Description du parcours

La Caldera – Crucita – Montaña Limón

Données generales:

  • Kilomètres : 18,00 Km
  • Dénivelé cumulé : 2400m
  • Dénivelé positif : 1200m
  • Dénivelé négatif : 1 200 m
  • Altitude maximale : 2 240 m
  • Altitude minimale : 1 190 m
  • Type : circuit en boucle
  • Difficulté : moyenne (pour les coureurs de montagne)
  • Point de départ : Aire de loisirs de La Orotava (La Caldera)
  • Coordonnées : 28.357562101, -16.50224444
  • Lieux que nous visitons : La Caldera, La Crucita, sentier n°17, Montaña Limón.
  • Températures : en hiver, elles peuvent descendre jusqu’à 5º au point de départ, et elles peuvent descendre au fur et à mesure que nous montons. La zone supérieure est dégagée et il y a parfois beaucoup de vent, ce n’est pas dangereux mais ça va beaucoup baisser la sensation thermique.
  • Points d’eau : un au km 0,9

Matériel:

  • Chaussures et vêtements adaptés à la course en montagne, veste et gants s’il fait froid.
  • Casquette et/ou lunettes de soleil si le temps est découvert.
  • 1,5 litre d’eau
  • De la nourriture
  • Mobile

Descriptif du parcours:

Parcours attractif pour un bon entraînement en montagne, avec une distance de 18 kilomètres qui allie variété : ascension exigeante, parties techniques, course facile et dénivelé.

La première partie traverse la forêt de pins de La Orotava, mais à mesure que vous gagnez en hauteur, les pins seront plus petits et plus espacés, la zone supérieure sera dégagée où vous pourrez profiter de belles vues sur le parc national et le Teide lui-même, vous pouvez courir et observer les environs.

Après les premiers 800m, que vous pourrez utiliser pour vous échauffer, vous devrez affronter une montée longue et exigeante avec 1100m positifs sur environ 5 kilomètres. Une fois fait, et en récompense, vous aurez la plus belle région de ce circuit.

Détail du parcours:

KM 0 – Nous partons des parkings Aŕea Recreativa de La Orotava, nous suivrons les panneaux GR en direction de La Esperanza (orientation sud-est) le long du large chemin.

KM 0,8 – Il faut quitter la piste et prendre le chemin à droite qui monte. Juste à côté du hangar en bois. Ici vous avez un point d’eau. Au cours des prochains 3,5 kilomètres, vous devez suivre les indications de « Camino Candelaria ». De là, vous devez vous entraîner à une bonne longue montée en pente.

KM 1,9 – Il faut être attentif en arrivant à un carrefour à 4 voies, mais il faut suivre celui qui continue de monter.

KM 4,5 – Le chemin se termine et vous arrivez à la route principale, vous devez traverser et devant (30 mètres plus à gauche) continuer le long de la large piste, seulement 80 mètres, puisqu’il faut faire attention et prendre le chemin à droite. Sentier numéro 17 qui longe la pente ascendante à droite. Vous devez suivre les indications du sentier 17 jusqu’au km 8,4.

KM 5,8 – Félicitations, vous avez terminé la montée. Vous atteignez un point culminant de la route, si vous vous rapprochez un peu du côté gauche, vous pourrez voir La Caldera de Pedro Gil et toute la partie sud de l’île. Le rebord escarpé devant vous est le pic Cho Marcial.

KM 6,2 – Vous avez entamé une descente le long du sentier, un peu plus loin, sur la droite vous pouvez quitter le sentier et approcher de ce que nous avons appelé « La Ventana del Teide (la fenêtre du Teide) ». Il y a une petite formation de pierres qui confirme une « fenêtre » et si vous regardez à travers, vous verrez le mont Teide à l’horizon. Bien qu’il n’ait aucune valeur économique, vous pouvez le considérer comme une belle récompense après l’effort de l’ascension.

KM 6,5 – Après la petite descente le long du sentier, le sentier longe un large chemin presque plat qui continue vers la droite.

KM 7,3 – Il faut traverser la route, et en face, suivre le chemin qui continue jusqu’à la pente qui monte. Au sommet de la pente, il y a une superbe vue sur le Teide en arrière-plan. Vous pouvez courir et regarder droit devant vous en même temps.

KM 8.5 – Traversant les chemins, il faut emprunter celui qui descend, direction « Corral del Niño », numéro 34.

KM 9,3 – Traverser la piste et suivre le chemin en face. 200m plus loin vous débouchez à nouveau sur la piste, continuez sur 50m et à droite prenez le chemin n°34.

KM 9,8 – Vous pouvez quitter le sentier 34, vous verrez qu’à droite il y a un sentier balisé pour atteindre le sommet de la Montaña Limón. Vous pouvez monter à la partie la plus élevée où il y a une bonne vue, puis revenir.

KM 10.3 – Sommet de Montaña Limón, d’ici commence la deuxième partie de l’entraînement, maintenant c’est une descente de quelques kilomètres, combinée avec d’autres plaines de piste forestière.

KM 11,8 – Traverser une piste, continuer sur la piste à droite. Environ 2 kilomètres sur la piste.

KM 14 – Dans un virage à gauche, regardez à droite et vous verrez qu’il y a une route large, elle n’est pas très définie, mais si vous êtes attentif vous la reconnaîtrez. Suivre ce chemin à droite qui descend.

KM 14,9 – Vous arrivez à un carrefour, vous devez repérer le panneau PR (blanc/jaune) que vous verrez en face et continuer le long du chemin. Continuer les indications PR, le premier km est en descente, puis tourner à gauche et continuer dans une zone plus plate. Dans le cas d’une sortie sur la piste, continuez de la longer vers la gauche.

KM 16,4 – Vous arrivez à la piste, tournez à droite, 20m le long de la piste, et prenez le sentier PR à gauche. Continuez sur un peu plus de 1.5 et vous arriverez au point de départ, profitez de cette section pour améliorer la descente technique (c’est bien car ce n’est pas une descente très raide)

KM 18. – FIN

Environnement:

Zone de loisirs de La Caldera. Il est situé dans les hautes terres de La Orotava (à 1180 mètres d’altitude) après avoir passé le quartier d’Aguamansa. C’est l’une des zones de loisirs les plus complètes du nord de l’île de Tenerife, avec laquelle tout au long de l’année, elle reçoit un afflux important de visiteurs. Il dispose de plusieurs services, dont un parking, un bar-restaurant, une grande aire de jeux, des toilettes publiques (sans douches), des grillades, des tables et une aire de camping. Par contre, indiquez qu’elle est le point de départ de nombreux sentiers qui se trouvent dans ses environs.

Belvédère de la Crucita. Il est situé sur la rive gauche de la route principale qui vient de La Esperanza et atteint Portillo (TF-24, au kilomètre 30). Il est situé à près de 2000 m d’altitude et orienté au sud-est. Endroit fréquemment parcouru à pied. Sans surprise, il fait partie de la route de pèlerinage vers la basilique de Nuestra Señora de Candelaria, originaire des villes du nord de l’île. Ce chemin part d’Aguamansa, au cœur de la vallée de la Orotava, et atteint son point culminant ici, à La Crucita, puis redescend vers Arafo et Candelaria. Le point de vue offre une vue panoramique spectaculaire sur la vallée de Güimar et la Caldera de Pedro Gil. La Caldera est délimitée à droite par une imposante crête connue sous le nom de Pico de Cho Marcial, et à gauche par la montagne Ayosa.

Recommandations :

Un endroit très populaire les samedis, dimanches et jours fériés, bien qu’il n’y ait généralement pas de problèmes de stationnement.
Gardez à l’esprit que c’est l’une des régions les plus froides de l’île.

Comment aller là?

Las Calderetas – Lagunetas – Gaitero

Distance totale: 22 km

Gain d’altitude: 1100 m.

Point de départ et arrivée: Area recreativa de Las Calderetas

Altitude minimale: 980 m.

Altitude maximale: 1740 m.

Description du parcours

Las Calderetas – Lagunetas – Gaitero

Données generales:

  • Kilomètres : 22,00 Km
  • Dénivelé cumulé : 2 200 mètres cumulés
  • Dénivelé positif : 1 100 m
  • Dénivelé négatif : 1 100 m
  • Altitude maximale : 980m
  • Altitude minimale : 1740m
  • Type : circuit en boucle
  • Difficulté : moyenne (pour les coureurs de montagne)
  • Point de départ : Aire de loisirs de Las Calderetas
  • Coordonnées : 28.446973, -16.411849
  • Lieux que nous visitons : Las Calderetas, Monte de La Esperanza, Las Lagunetas, Boca del Valle, Lomo Custodio, Mirador de Lomo Custodio, Gaitero, GR, La Vica
  • Températures : en hiver elles peuvent descendre en dessous de 5º (surtout à Lomo Custodio), température moyenne en été.
  • Points d’eau : au km 16,6km

Matériel:

  • Chaussures et vêtements adaptés à la course en montagne.
  • Veste et gants s’il fait froid.
  • 1,5 litre d’eau
  • De la nourriture
  • Mobile

Détail du parcours:

KM 0 – Nous partons de la zone de loisirs de Las Calderetas, nous devons suivre le PR TF 25 en direction de Las Lagunetas (il passe à droite de la zone de loisirs). Pendant les 2,5 premiers kilomètres nous suivrons les indications du PR et traverserons plusieurs pistes forestières.

KM 2,8 – Après avoir traversé la piste Pino Carretón, nous verrons que le PR a deux branches, nous devons continuer à droite (vers Las Lagunetas)

KM 3 – Il y a une autre branche du chemin, nous continuons à droite (indications pour AR Hoya Abade y Los Nateros)

KM 4.1 – Nous arrivons à un carrefour de pistes et de sentiers, il faut suivre le chemin à gauche (indications Las Lagunetas et AR Las Raíces)

KM 4.8 – Croisement de sentiers, nous continuons tout droit (indications Las Lagunetas et AR Las Raíces)

KM 5,8 – Il faut être attentif, lorsque le chemin croise une large piste forestière (piste de Boca del Valle) nous quittons le chemin et continuons à droite le long de la piste.

KM 6,1 – Croisement de pistes, nous continuons le long de la piste à droite, où nous sommes (Boca del Valle)

KM 9.5 – Il faut faire attention, après avoir fait une section sur la piste nous avons un virage à droite, juste avant ce virage, à droite nous verrons un petit mur de pierre et un chemin qui monte. Nous devons suivre le chemin pour monter jusqu’à la zone de Lomo Custodio. Avant de prendre le chemin qui monte, à gauche il y a un petit chemin (pas très clair) on peut approcher 30m où il y a une grosse formation de cailloux.

KM 10,4 – Le sentier se termine et on débouche sur un large chemin, on continue sur ce chemin à gauche, il n’a pas de sortie, mais c’est pour se rapprocher du belvédère naturel.

KM 10,5 – Belvédère naturel de Lomo Custodio. Nous pouvons nous reposer, prendre des photos et profiter de la vue. Ensuite, nous devons retourner par où nous sommes venus et suivre le large chemin.

KM 12.2 – Nous arrivons à Gaitero, en face nous verrons la tour de guet, nous continuons à gauche (sur l’asphalte)

KM 12,5 – Nous traversons la route principale et continuons sur le large chemin à droite, un peu plus loin nous descendrons la pente du pare-feu.

KM 12,8 – Nous continuons à droite sur le sentier GR-131 (vers La Esperanza). Il faut suivre le GR jusqu’au kilomètre 21,5. Il faut être prudent car une partie du GR longe des pistes forestières et se combine également avec un PR dans d’autres sections.

KM 16,5 – Le GR laisse un chemin vers une large piste, maintenant nous continuons sur un tronçon de piste forestière en suivant les indications du GR (piste Punta la Pista)

KM 16,6 – On verra qu’il y a une petite maison de repos, à droite il y a un point d’eau.

KM 18,9 – Il faut être attentif, puisqu’on quitte la piste pour prendre le chemin à gauche (le GR est désormais combiné avec un PR, balisage blanc-rouge-jaune)

KM 19,5 – Nous débouchons sur une piste forestière (Pista Las Aguilillas) nous devons suivre les indications du GR, c’est-à-dire continuer sur la piste à droite.

KM 21,5 – Nous traverserons un PR, quitterons la piste et suivrons le PR à gauche, en descente (c’est le chemin que nous avons fait au départ)

KM 22,0 – Nous avons atteint le point de départ.

Environnement:

Paysage protégé de Las Lagunetas : Une zone montagneuse et boisée de grande valeur, avec une grande extension (3 800 hectares), elle partage l’espace avec plusieurs municipalités : Candelaria, El Rosario, Tacoronte, El Sauzal, La Matanza, Santa rsula et La Victoria. Il oscille entre les hauteurs 790m et 1890m d’altitude.

Zone de loisirs de Las Calderetas: Zone de loisirs de quatre mille mètres de surface située à environ 1000 mètres d’altitude, idéale pour les amoureux de la nature. L’endroit a des barbecues, des tables, une aire de jeux.

Belvédère de Lomo Custodio : Belvédère naturel situé à 1680m d’altitude.

Recommandations:

Zone assez froide en hiver, surtout au-dessus de 1400 mètres d’altitude, des gants et une veste sont recommandés si la journée est couverte et qu’il fait froid.
Vous pouvez vous garer dans la zone de départ.

Comment aller là?

  • Véhicule privé : Prendre la sortie d’autoroute El Sauzal, puis la voie de service vers « Bodegas Monje », une fois la route en pente commencée, nous ne devons pas dévier et nous arriverons à El Ravelo. De là part une route goudronnée, la rue Lomo Piedras qui monte vers la montagne et qui mène à Las Calderetas.
  • Transports en commun : Ligne 054. Depuis la gare routière / routière de La Laguna (échangeur de La Laguna). https://www.titsa.com/tus-guaguas/lineas-y-horarios/linea-054. Nous restons à l’arrêt dans le quartier « Lomo Las Piedras », puis nous devons remonter la rue Lomo Piedras (1,5 km). REMARQUE : vous pouvez prendre la ligne 54 depuis la gare routière/guaguas de Tacoronte.

Vilaflor – La Florida – Paisaje Lunar

Distance totale: 22,4 km

Gain d’altitude: 1100 m.

Point de départ et arrivée: Plaza de la Iglesia de Vilaflor

Altitude minimale: 1335 m.

Altitude maximale: 1960 m.

Description du parcours

Vilaflor – La Florida – Paisaje Lunar

Données generales:

  • Kilomètres : 22,4 Km
  • Dénivelé cumulé : 2 200 m
  • Dénivelé positif : 1 100 m
  • Dénivelé négatif : 1 100 m
  • Altitude maximale : 1 960 m
  • Altitude minimale : 1 335 m
  • Type : circuit en boucle
  • Difficulté : moyenne (pour les coureurs de montagne)
  • Point de départ : Place de l’église de Vilaflor, San Pedro Apóstol (vieille ville)
  • Coordonnées : 28.16003699791096, -16.637030884560005
  • Lieux que nous visitons : Vilaflor, Madre Agua, La Florida, Los Escurriales, Lunar Landscape, Pino Gordo.
  • Températures: en hiver, elles peuvent descendre jusqu’à 5º dans la partie la plus élevée. En été ou les jours chauds, il peut atteindre plus de 30º degrés (en heures centrales)
  • Points d’eau : aucun

Matériel:

  • Chaussures et vêtements adaptés à la course en montagne.
  • Veste / Coupe-vent, bonnet et gants s’il fait un peu froid ou s’il peut pleuvoir.
  • Casquette et/ou lunettes de soleil si le temps est découvert.
  • 1,5 litre d’eau
  • De la nourriture
  • Mobile

Descriptif du parcours:

Route spectaculaire pour découvrir les curiosités de Tenerife. Nous partons du cas de Vilaflor pour aller au Paisaje Lunar (Paysage Lunaire) et finissons par connaître les plus grands pins des îles Canaries.

On quitte le centre de la ville de Vilaflor pour remonter le sentier GR 131, puis une boucle d’un peu plus de 6 kilomètres est faite pour redescendre d’abord, s’aplanir et remonter (on emprunte le chemin de La Cruz de Tea puis remonter le chemin venant de Las Vegas) Puis l’itinéraire se dirige vers la zone du paysage lunaire, pour continuer à grimper un peu plus jusqu’au point culminant (1960m). Nous descendrons une section le long du GR puis nous traverserons la piste Madre del Agua en direction de la route principale avec pour mission de connaître les plus grands pins des îles Canaries.

Un parcours pour s’entraîner avec de l’altitude, un terrain varié et combinant plusieurs montées et descentes tout au long du parcours.

Détail du parcours:

KM 0 – Nous partons du centre de la ville de Vilaflor, de l’église. Nous en faisons le tour et descendons à droite, à travers le parc Los Cipreses. Nous irons à la Plaza Obispo Pérez Cáceres, nous traversons et nous allons à gauche. Nous verrons des indications et un panneau d’information pour le sentier GR-131 dans cette zone. Il faut suivre le GR-131.

KM 0,4 – Tourner à gauche. Suivre les panneaux GR.

KM 0,5 – Nous quittons la rue et prenons le chemin à droite.

KM 0,7 – Lorsque vous êtes au fond du ravin, continuez sur environ 30m puis nous prenons le chemin à droite (suivre les indications du GR). Maintenant, il y a 2,2 kilomètres de montée, la première partie est plus raide puis plus supportable.

KM 2,8 – Nous traversons la piste Madre del Agua.

KM 2,9 – 100m après avoir quitté la piste, vous arrivez à un croisement de sentiers, vous devez suivre celui de droite, nous quittons le GR et prenons le PR 72 Los Escurriales (indiquez que l’autre chemin est celui où vous descendrez plus loin)

KM 2,9 à 4,9  – Maintenant deux kilomètres à travers une zone avec de petits hauts et des bas, ce sera une section supportable où vous pourrez reprendre des forces. Cette section se fait toujours par un sentier pédestre, où vous croiserez plusieurs pistes forestières, mais vous devez toujours suivre les indications du PR 72 Los Escurriales. Sur le chemin, vous verrez les ruines de la maison des Llanitos.

KM 4,9 – Traversée de sentiers. À ce stade, nous prenons le chemin à droite (PR 83 Cruz de Tea). Vous ferez une boucle d’un peu plus de 6 kilomètres pour revenir à nouveau à ce point.

KM 5,3 – Vous vous dirigez vers la piste Madre del Agua. Prenez le PR 83 Cruz de Tea. Vous verrez que juste à gauche se trouve le PR 83.1 Las Vegas, indiquez que c’est là que vous reviendrez. Maintenant presque deux kilomètres de descente avec quelques parties techniques. Voler!

KM 7 – Carrefour, continuer sur le PR 83 Cruz de Tea. Dans cette zone, vous aurez une belle vue sur le sud de Tenerife.

KM 7,2 – Traversée de sentiers. On prend le chemin à gauche, PR 83.2 Las Vegas (Los Escuriales)

KM 7,2 à 8,9 – Tronçon de petites montées et descentes avec d’autres zones plates. Suivez toujours PR 83.2.

KM 8,9 – Traversée de sentiers. Prenez maintenant le chemin à gauche qui monte, PR 83.1 Los Escurriales (La Florida)

KM 9,9 – Continuez à monter le PR 83.1.

KM 10 – Casa La Florida. Vous êtes en zone agricole, vous verrez plusieurs parcelles avec vignes.

KM 10,9 – Vous arrivez à la piste Madre del Agua, continuez tout droit sur le chemin.

KM 11,3 – Traversée de sentiers. Vous êtes au point de départ de la boucle, prenez maintenant le chemin à droite vers Los Escurriales (Paysage Lunaire) Ce tronçon est balisé avec trois sentiers : PR 72 et PR 83 et PR 83.1 jusqu’au point de vue Paysage Lunaire.

KM 13,2 – Vous arrivez au belvédère du Paysage Lunaire, profitez des environs. Vous pouvez emprunter un petit chemin sans sortie que vous verrez sur la gauche, pour mieux voir « Le Paysage Lunaire », revenez par le même chemin et suivez le PR en montant (PR 72)

KM 13,9 – Point culminant (1960m) Vous aurez vu des pins au tronc noir, issus du feu qui existait il y a quelques années (le pin des Canaries est assez résistant au feu et est capable de repousser). Arrivé à un carrefour, il faut commencer par le sentier à gauche (tronçon balisé PR 72 et GR-131).

KM 14,9 – Vous traversez une zone de couleur claire, elle est similaire au paysage lunaire que vous avez vu précédemment du point de vue.

KM 15,8 – Carrefour, continuer tout droit le chemin.

KM 16,8 – Traverser les chemins, continuer à descendre le chemin.

KM 16,9 – Vous arrivez à la piste Madre del Agua, un point que vous avez dépassé en montant. Maintenant, nous continuons le long de la piste, à droite. Indiquez que vous pouvez revenir par le GR-131, mais nous continuons le long de la piste pour faire une bonne partie de course et aussi pour passer et voir les plus grands pins des îles Canaries. Profitez-en pour faire 3,5 kilomètres sur une bonne piste de course à pied.

KM 20,3 – Sur la gauche, vous verrez un parking, et plus loin, à droite de la route, un chemin qui vous mènera à Pino de las dos Pernadas. Revenez ensuite au parking, et descendez derrière en direction du Pino Gordo.

KM 20,4 – Vous arrivez à la route principale, vous devez la suivre prudemment vers le bas, vous pouvez même à certains endroits raccourcir la pente et ainsi faire moins sur la route (la route passe par plusieurs S)

KM 2,5 – Pino Gordo (signifie pin gras). Continuer à descendre à gauche du pin, il semble qu’il n’y ait pas de chemin. C’est d’abord une partie d’un chemin de terre, puis vous débouchez sur une rue, continuez à droite. Profitez de ces deux grands spécimens de pin des Canaries de plus de 300 ans.

KM 21,9 – Vous revenez sur la route principale, ne traversez pas mais suivez la rue à gauche en descendant vers le centre-ville.

KM 22,4 – FIN (Centre ville de Vilaflor)

Environnement:

Vilaflor : Anciennement connu sous le nom de Chasna. Niché dans la partie la plus élevée de l’île et entouré de forêts de pins, à deux pas du Teide. Ses maisons et ses rues pavées sont magnifiques. Il est situé à une altitude de 1400m.

Pino Gordo : C’est un pin spectaculaire des Canaries (Pinus canariensis) qui a une hauteur totale de 45,12 mètres, ce qui en fait le deuxième plus grand arbre d’Espagne, dans le classement des espèces autochtones. Les mesures qu’il présente et qui attirent beaucoup l’attention sont celles de la circonférence à hauteur de poitrine, qui est de 9,36 mètres et a une largeur maximale de 3,16 mètres et un minimum de 3,10 mètres.

Pino de las Dos Pernadas (pinus canariensis): Juste en face du Pino Gordo, nous trouvons l’arbre indigène le plus haut de notre pays, qui avec ses 56,03 mètres est en tête du classement de sa spécialité. La circonférence à hauteur de poitrine est un peu plus petite que celle du Pino Gordo et totalise 8,30 mètres avec une hauteur maximale de 2,78 mètres et un minimum de 2,68.

Paisaje Lunar (paysage lunaire) : C’est un ensemble de délicates tours coniques, curieuses et de sable clair des Escuriales aussi connues sous le nom de Paisaje Lunar. Pendant des milliers d’années, l’érosion les a ciselés sur une pente de milliers de couches inclinées de fine cendre volcanique beige.

Recommandations :

Crème solaire s’il y a du soleil (nous sommes à haute altitude et il y a plus de rayonnement solaire).
Nous avons un grand parking près du point de départ, près de l’église (coordonnées : 28.160262672872037, -16.636975237459975)

Comment aller là?